SFEIRCode

SFEIRCode

25 Nov, 2022

Retour sur le Web Summit 2022 : Ce qu’il fallait retenir du plus gros évènement web de l’année 1/2

Rubrique

CodeShake
WebSummit 2022 Lisbonne

Retour sur le Web Summit 2022 : Les points forts 

 

Cette année, j’ai décidé de réaliser un petit pari personnel : partir seul dans un pays où je n’ai jamais mis les pieds, sans y parler la langue, afin de participer à un des plus gros évènements tech au monde. Et pour me compliquer encore plus la vie, je suis parti en bus, avec 24 heures de voyage dans les jambes ! Certains appellent cela de la folie, d’autres du masochisme, moi j’appelle ça un défi !

Mais est-ce que tout cela valait le coup ? TLDR : oui. C’était génial. Épuisant, mais génial. 

 

Introduction

 

C’est par le biais d’un ami passionné de nouvelles technologies et de crypto-monnaies que j’ai découvert l’existence du WebSummit, dont j’ignorais tout jusqu’à l’année dernière (oui, oui, je sais, c’est la méga honte, j’assume). 

Étant donné l’ampleur, le casting cinq étoiles et la réputation internationale de l’événement, j’ai vite compris qu’il fallait me rattraper, et casser ma tirelire pour m’offrir le précieux ticket d’entrée.

Malgré un prix prohibitif pour le simple particulier, les tickets sont partis comme des petits pains et le salon a annoncé complet un mois avant l’ouverture. La vache, c’est que ça doit être pas si mal que ça ! Je prends le bus direction Lisbonne avec l’impatience d’en découvrir plus.

Dorian et l'axolotl au web summit

Mes objectifs à remplir durant cet évènement étaient les suivants : 

  • assister aux différentes conférences et discussions,
  • faire le tour des stands et découvrir de nouveaux projets en lien avec ma coloration (Mobile et Front),
  • faire la promotion de SFEIR et de l’événement sur les réseaux sociaux (à l’aide notamment de notre cher Axolotl en peluche) ,
  • et enfin rendre visite aux entreprises françaises présentes afin de leur présenter SFEIR, nos services et ce qu’on peut leur apporter en fonction de leurs demandes. 

 

Et le tout sur trois petites journées, vaste programme !

 

Les points forts

 

L’euphorie est passée, j’ai eu le temps de me remettre de mes émotions, et je peux vous partager à froid, quels ont été les points positifs et les points, disons, moins positifs de ce salon ?

 

The Place To Be

 

Un point sacrément positif, c’est cet enthousiasme de tous les instants ! J’avais la sensation d’être dans The place to be, d’appartenir à un petit cercle de happy few  (bon j’arrête les anglicismes), conscients que le futur de la tech se joue sous nos yeux et que l’on assiste à de petits moments d’Histoire et de basculements majeurs dans notre industrie. 

Web3, Crypto, monde du travail post-COVID, influence de l’IA dans la musique et l’art, futur des réseaux sociaux à l’heure du rachat de Twitter par Elon Musk, développement fulgurant de la GreenTech, émergence des startup africaines et sud-américaines, résilience de la tech ukrainienne : il suffit de faire la liste - non exhaustive ! - des thématiques abordées pour s’en rendre compte.

 thématiques web summit

 

Des invités de marque

Cette année, le salon a accueilli plusieurs invités de marque, dont notamment : 

  • le cofondateur de Wikipédia, Jimmy Wales
  • le créateur du World Wide Web, (Sir !) Tim Berners-Lee 
  • le PDG de la plateforme de trading crypto Binance, Changpeng Zhao 

PDG Binance web summit

  • les anciens footballeurs devenus businessmen Patrice Evra et Alessandro Del Piero
  • le créateur d’Oculus Rift, Palmer Luckey, 
  • plusieurs responsables d’Apple, de Meta et de Figma
  • l’actrice Eva Longoria 
  • ou encore Noam Chomsky, que l’on ne présente plus, mais dont l’âge très avancé a empêché sa présence sur place, intervenant à la place en visio depuis son domicile .

Je saluerai aussi la présence lors de la cérémonie de clôture de Marcelo Rebelo de Sousa, président du Portugal ainsi que celle exceptionnelle d’Olena Zelenska, première dame d’Ukraine, venue à la fois lors de la cérémonie d’ouverture mais aussi sur le salon afin de saluer les différents représentants de la tech ukrainienne présents sur place. 

Bref, de quoi rentrer chez soi la tête pleine d’idées et l’envie de les partager. On m’avait prévenu, le Web Summit, c’est un booster de motivation, et bien ils n’avaient pas tort…

Ma conférence coup de cœur : probablement celle menée par Tim Berners-Lee en personne et qui présentait sa vision du Web 3.0. Loin des velléités actuelles du web3, et qui promeut un web décentralisé où les données personnelles sont protégées, encryptées et possédées par l’utilisateur lui-même, et non vendues aux GAFA.   

conférences web summit

 

De superbes rencontres

 

Un autre point positif, ce furent les nombreuses rencontres à la fois personnelles et professionnelles réalisées durant ces trois jours. J’ai notamment eu l’occasion de découvrir de nombreuses jeunes pousses, venues de toute la France mais pas seulement, réalisant des projets qui gagneraient à être financés. 

Mon approche auprès d’eux, un peu hésitante au début, est devenue redoutablement efficace le dernier jour : focus sur l’expertise, les formations Sfeir Institute, les partenariats avec Google Cloud, les profils sélectionnés avec soin, afin de se démarquer des autres ESN auxquelles certaines de ces startups ont déjà eu affaire. J’ai senti leur appréciation de voir un développeur, et non un commercial, leur parler de l’entreprise, et a ainsi pu creuser les différents sujets techniques afin de cerner leurs demandes et leur proposer une solution « made in Sfeir ».

Certains ont même été très impressionnés de me voir partir seul en croisade, armé d’une simple peluche, de beaucoup de motivation et d’un pitch bien rodé, et cela a eu un fort impact dans leur décision de garder contact avec nous par la suite. 

Je me garde cependant de tout triomphalisme; pour beaucoup de ces start-ups, les financements manquent et chaque dirigeant attend les prochaines levées de fonds l’année prochaine afin soit de faire appel à des ESN soit d’embaucher. Le but ici est avant tout de mettre le nom et la réputation de Sfeir dans la tête de chacun, et de jouer sur le temps long, avec la certitude que le bouche-à-oreille fera son effet. 

Autre coup de com’ de génie, ramener la petite peluche Axolotl dans les bagages. L’effet fut immédiat ! Quel succès que cette bestiole, sans cesse comparée à un Pokémon d’ailleurs, ce qui je crois n’est pas un si gros reproche. Au lieu de très formelles cartes de visites, notre mascotte fut un ice breaker du plus bel effet et son charisme fut tel qu’elle a eut même droit à quelques petites photos prises par certains (et surtout certaines) visiteur(e)s du salon, publiées ensuite sur les réseaux sociaux avec le petit tag #SFEIR qui va bien. On ne refusera pas un peu de publicité supplémentaire, non 😉 ?

 

Les Night Summits

 

Et last but certainly not least, il y a les Night Summits ! Des sessions nocturnes où de splendides bâtiments voire des rues entières de Lisbonne (la Pink Street notamment) sont privatisées par l’organisme organisant le Web Summit. Il faudra donc montrer patte blanche pour entrer dans chacune de ces soirées, sinon retour à l’hôtel.

Night summit 1

En théorie, ces sessions sont l’occasion de poursuivre les discussions entamées plus tôt dans la journée auprès d’autres professionnels, le tout dans un cadre bien moins formel. En pratique ? Disons que c’est surtout l’occasion de se faire des parties endiablées de baby-foot à dix avec des confrères du monde entier, prendre une bière avec ses compères et consœurs de voyage, déguster les spécialités locales ou encore assister aux concerts organisés pour l’occasion ! Non mais c’est vrai ça, on en a déjà assez bavé la journée, le nuit c’est fait pour se détendre, non ? 

Night summit 2

De mon aveu personnel, la moitié du plaisir du Web Summit vient de ses soirées situées dans les meilleurs coins de la capitale. Lisbonne est une ville aussi belle et vivante le jour que la nuit, et ces Night Summits sont bien là pour nous le rappeler. 

 

En résumé : Dans la première partie de l’article, j’ai pris le temps de faire mon retour sur les points positifs du Web Summit.
En résumé, j’ai particulièrement apprécié : 

  • avoir le sentiment d’assister au futur de l’histoire de la tech
  • être inspiré par des invités de marque
  • faire de superbes rencontres
  • profiter des nocturnes du summit

Alors, le Web Summit 2022, carton plein ? Pas loin, mais pas tout à fait non plus. J’aimerai faire part de quelques petits reproches et petites frustrations, ainsi que quelques axes d’amélioration.

C'était Dorian BELHAJ, développeur front-end chez SFEIR.

Pour découvrir les points qui ont déplu à Dorian pendant cette découverte du Web Summit, nous vous invitions à consulter la deuxième partie de l'article juste ici

Restez informés

Recevez chaque mois nos dernières actus techs et événements à venir.

Social

Un peu de lecture

SFEIR est AWS Authorized Training Partner

SFEIR est désormais Training Partner de AWS

Actualités, Communiqués de presse

SFEIR est désormais Training Partner de AWS   SFEIR accède à l’AWS Training Partner Program visant à former les professionnels de l’informatique au cloud AWS en France.   Paris, le 15 Novembre 2022 – SFEIR, société de conseil en stratégie...

Lire la suite

Partenariat SFEIR Scaled Agile

SFEIR et WEnvision signent un partenariat stratégique avec Scaled Agile pour développer son offre de formation

Actualités, Communiqués de presse

SFEIR et WEnvision signent un partenariat stratégique avec Scaled Agile pour développer son offre de formation PARIS, le 7 novembre 2022 - le Groupe SFEIR, cabinet indépendant de conseil et d’expertise technologique  annonce un partenariat avec Scaled Agile éditeur du...

Lire la suite

Nomination de Renaud Chevalier

La nomination de Renaud Chevalier au poste de Consulting Director - Product & Organization au sein de WEnvision

Actualités, Communiqués de presse

La nomination de Renaud Chevalier au poste de Consulting Director - Product & Organization au sein de WEnvision   Renaud Chevalier rejoint l’équipe fondatrice de WEnvision au poste de Consulting Director - Product & Organization , venant renforcer la montée en puissance du...

Lire la suite

Rejoignez-nous

Première communauté Dev d’Europe
600 développeurs unis par la passion

Parlez à un expert

Social

Contact